• 13/11/2017

    Je suis encore un peu essoufflée d'avoir monté les escaliers jusqu'à chez moi. Mon nez coule, ma gorge brûle, l'ordinateur sur mes cuisses me réchauffe un peu. Aujourd'hui, c'est l'anniversaire du Bataclan. J'y ai à peine pensé cinq minutes ce matin. Qui y a pensé ? Ces attentats ont-il finalement peu d'importance, perdus dans le flux des remous de notre monde constamment en crise et en conflit ? Ou sommes-nous voués à un oubli systématique et nécessaire pour reprendre le cours de notre vie ? Samedi, nous fêtions l'Armistice de 1918. Est-ce qu'on a songé, ne serais-ce qu'une seconde, à la souffrance de milliers de soldats dans les tranchées, au cours d'une guerre qui a bouleversé le cours du monde ?

    Résultat de recherche d'images pour "gif drapeau de la france" 


  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Novembre à 22:22

    Mais est ce que pour toujours nous pleurerons les pertes passées ? Est- ce comme ça que le monde peut avancer ? Tant de gens n'ont t'ils déjà pas pleuré tous ces morts, ne ceresse que nous les années passées ? Ne sommes nous déjà pas au courant de toutes ces morts constantes et abominables ? Nous faut il un jour pour ce rappeler alors que tant de fois nous avons déjà souffert de ces pertes ? Ne va t'il pas ce reproduire si au lieu de pleurer nous ne cherchions pas une solution à cela ? 

    Pleure -t- on encore la guerre de Salami ou de Marathon ?

      • Hier à 17:44

        Tu poses exactement la bonne question, très chère Elbanga... La mémoire est importante, parce qu'elle nous réunit. C'est la négation de la mémoire juive, dire que la déportation, ce n'était rien, qui a amenés certains à du néo-nazisme scandaleux. Charlie Hebdo, à-côté, ça n'a l'air de rien. Mais c'était il y a deux ans, et c'est triste de se dire que la mémoire se perd si vite. Les familles des gens qui sont morts, leurs amis, leurs collègues, leurs admirateurs sont encore en vie. Et les terroristes aussi... Ce n'est pas du passé, mais du présent - le 7 janvier, le 13 Novembre on beau avoir des mois d'écart, ils seront peut-être, un jour, écrits côte à côte sur un livre d'histoire. Il faut se souvenir parce que ces pertes ont un sens, parce que notre système est mis en question. Il faut se souvenir de nos blessures pour mieux les réparer. Mais oui, tu as raison - il faut aller de l'avant plutôt que de s'enfermer dans un passé trop lourd, comme l'Allemagne qui revient toujours au mur, aux Nazis, et à la Première Guerre Mondiale T^T

        Bref, tout ça pour dire que le souvenir est important pour mener une vie meilleure, une société plus solide. Mais il ne fait pas que le souvenir soit un vulgaire outil instrumentalisé pour réunir les populations qui sont tant divisées...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :