• Mustang

    Il n'y a pas si longtemps que ça, je suis allée voir Mustang au cinéma. C'était la fin des vacances de Février, un de ces samedi où l'on n'a rien à faire, et si vous voulez plus de précision, je suis allée à UGC Ciné Cité les Halles. (Comme ça vous saurez tout)

    Mustang est un film germano-franco-turco-qatari réalisé par Deniz Gamze Ergüven sorti le 17 juin en France. La cérémonie des César venait de passer, et, après être resté plusieurs mois à l'affiche, il a attiré de nouveaux spectateurs par ses 4 récompenses. Je n'avais pas spécialement envie de le voir, ces films sont souvent trop perchés pour me plaire. Mais je crois que je me trompais.

    Mustang

    Dans ce film, on découvre Sonay, Selma, Ece, Nur et Lale, cinq soeurs turques élevées par leur grand-mère et leur oncle. L'été, la plage, les jardins, la paix et l'insouciance règnent dans leur vie. Elles sont très proches et s'éclatent ensemble. Mais du jour au lendemain, la maison se transforme en usine à mariées. Les jeunes filles apprennent à bien se comporter en présence de leur mari, à être décemment habillées, à faire la cuisine, à servir le thé. Puis leur grand-mère leur arrange des mariages. Les cinq soeurs devront se serrer les coudes et se rebeller, ensemble, contre cette situation qui les révolte. 

    Mustang

    Tout le film est centré sur la plus jeune des soeurs, un peu garçon manqué, qui veut à tout prix éviter à ses soeurs d'être mariées de force. C'est elle, le "Mustang" qui mène la révolte. Quant aux autres soeurs, si on les confond un peu au début, on s'attache à elles, une par une. L'histoire suit un véritable schéma narratif, dans lequel on rentre très facilement. 

    Mustang

    Alors oui, c'est dur, c'est violent, ça fait mal par moments. Mais c'est très original. Ce film, en dénonçant la situation des jeunes filles dans de nombreux pays encore, offre une dose d'espoir, d'insouciance et de révolte. C'est l'été. Si leur maison devient de plus en plus une prison, plus grande en est l'envie de s'évader. 

    J'aime cette façon de raconter une histoire. J'aime comme les soeurs sont présentées une à une, j'aime ces scènes qui sembles coupées en plein milieu, j'aime l'aspect illogique de certains dialogues. C'est exotique. Mais on s'y retrouve. On s'approche de Lela, on y retrouve l'âme d'une petite fille attachée à ses soeurs. Et à la vérité, c'est un film qui marque. Alors, si l'envie vous en vient (je crois qu'il passe encore dans quelques salles), je vous le conseille très fortement :)

    Mustang

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Avril 2016 à 19:11

    Oh, je l'ai vu!! Et j'ai adoré! Enfin adoré n'est pas vraiment le mot, disons que ça m'a touchée et ça m'a fait vivre plein d'émotions... *^*  Ce film est juste magnifique.

    2
    Dimanche 3 Avril 2016 à 22:17

    Oui, il est très beau et très touchant...

    3
    Lundi 4 Avril 2016 à 21:03

    Oui...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :