• J'ai écouté cette chanson en boucle tout l'été, avec une bonne dose d'épisodes de SU tous les matins. Ça me réchauffe tellement le cœur, c'est tellement génial *larme d'émotion*

     

    30.08.18

    L'été touche désormais à sa fin, et la nostalgie du soleil va commencer à pointer son nez à mesure qu'on rassemble les affaires pour la rentrée qui arrive, qu'on reprend les chemins des études et qu'on rentre tout doucement dans le quotidien. Comme tout le temps, l'été passe un peu vite, mais c'est un moment brillant, éclatant où on profite, tout simplement. Alors j'ai rassemblé cette petite playlist qui me rappelle toutes ces expériences de mon été, qui l'ont rythmé et qui resteront imprimées pendant l'année ~

     

     

    Notes pour trop tard, Orelsan ft. Ibeyi

    J'ai écouté ça sur le rebord d'un fleuve dans les Yvelines, avec ma sœur et des amis, le soleil tapait un peu fort, l'été venait à peine de commencer et il y avait quelque chose d'étrange dans ce camping qui avait des allures d'idéal - un feu de camp, une playlist, des étoiles, un jeu de rôle, une guitare. Mais parfois on entendait les chansons trop bas, on s'emportait dans des débats stupides, et je me sentais enfermée dans les temps morts... Bref, cette chanson au milieu de la playlist a attiré mon attention tant elle est juste, sincère, forte, et inspirante. Elle m'a apaisée, fait réfléchir et j'essaye de la garder dans un coin de ma tête...

     

     

    Waterloo Sunset, The Kinks

    Toujours dans la playlist du camping, une chanson toute en rondeurs qui rappelle les Beatles et me transporte comme un réveil apaisant. Déjà dans la BO de ce feel-good movie particulièrement cliché, mais qui fait plaisir tout de même, Love, Simon, j'ai noté cette chanson qui fait du bien, aussi :')

     

     

    Le Temps est Bon, Deleughi 

    Ressortons les tubes enfouis sous le sable, l'écho de cette chanson me ramène immédiatement sur la plage et fait raisonner le chant des cigales. Voilà, c'est un véritable coup de cœur pour moi, une chanson toute simple, et qui a pourtant quelque chose de magique. Une chanson qui m'a fait entrer tout doucement dans la lassitude de l'été ~

    Pour l'anecdote, cette chanson est un remix de celle d'Isabelle Pierre. Vous pouvez donc remarquer qu'après "Le Temps est bon, le ciel est bleu / J'ai deux amis qui sont aussi mes amoureux", la chanteuse poursuit "Le Temps est bon, le ciel est bleu / Nous n'avons rien à faire, rien que d'être heureux"... C'est précisément ces paroles, que je m'imagine aussi dans la chanson de Deleughi, que j'en suis tombée amoureuse. Parce que c'est tellement ça, l'été... C'est profiter, sans rien faire d'autre, du soleil et des gens avec qui on le partage... Dans la version d'Isabelle Pierre, j'aime aussi tellement ses envolées lyriques, comme si cette chanson toute anodine prenait soudain de l'ampleur... Aahhh...

     

     

    Baby Shark Dance

    *Découvre le clip en faisant cet article* Je mets vraiment ça dans ma playlist ?!

    Pour l'histoire, cette chanson me rappelle aussi l'eau salée et l'odeur de crème solaire. C'est que j'ai commencé à la chanter en boucle avec ma sœur en s'imaginant une fantastique famille de requins dont le père a des airs de Mr. Indestructible... Dans ma tête, on était du point de vue des requins qui fuyaient les pêcheurs... Quelle ne fut pas ma déception de découvrir qu'on était du point de vue d'humains pourchassés par les requins ! Non mais oh ! Faisons un nouveau clip !

     

     

     

    Alors ça, c'est LA chanson de l'été. Si on doit en isoler une seule pour son omniprésence au cours de l'été, c'est bien celle-là. Déjà, elle est dans deux des films qu'on a vus au cinéma cet été, Jurassic Park : Fallen Kingdom (uniquement dans la bande-annonce) et Come As You Are (Film sur l'homophobie chrétienne un peu trop étroit dans son propos). Ensuite, on la retrouve dans deux épisodes de Black Mirror (15 Million Merits et Crocodile), où elle est assez centrale - ce qui est notable puisque cet été, notre passion pour cette série a repris en force. Il y a quelque chose d'envoûtant dans cette chanson, qui explique qu'elle soit mystérieusement reprise par tout le monde. Alors bon, même si c'est plutôt une chanson de noël, elle a aussi rythmé notre été.

     

     

    Mr. Sandman, The Chordettes

    Autre chanson de noël complètement sortie de son contexte, celle-ci est entrée dans notre playlist de l'été après avoir revu les deux premiers Retour Vers le Futur. Et donc, en plus d'être une super chanson pile dans la tonalité que j'écoute avec ma sœur ces derniers temps ; elle me rappelle mon séjour Auvergnat...

     

     

    La Loi de Murphy, Angèle

    A force de fredonner cette chanson (elle, ainsi que La Thune et Je veux tes Yeux) toute la journée - à la plage, en vélo, dans la maison, devant Youtube -, elle a fini par devenir une partie intégrante de notre été, notre petit hit. J'aime beaucoup ce clip rempli d'images insatisfaisantes, et puis cette chanson est à la fois étrangement nostalgique et cosy :')

     

     

    I Rim Bo Ro, Tri Yann

    On en arrive maintenant au moment où le choix des chansons n'est plus évident. Bon, déjà, j'ai dû supprimer plusieurs titres de ma liste provisoire, histoire que cette playlist ne fasse pas 150 chansons. Ensuite, il fallait choisir parmi les dizaines d'heures de musique qu'on a écouté avec notre père dans la voiture, pendant notre vadrouille dans l'Ouest français. Mes parents n'ayant pas de voiture, je voyage toujours en train ou en transports, et je redécouvrais le plaisir de la musique en stéréo dans une boîte qui file sur l'autoroute. Parmi tout ce qu'on a écouté se sont distingués quelques albums pour lesquels j'ai eu un véritable coup de cœur - encore fallait-il sélectionner une chanson pour les représenter. En ce qui concerne les Tri Yann, j'ai choisi I Rim Bo Ro (dans l'album Le Pèlegrin), comme j'aurai quasiment pu choisir n'importe quelle chanson. Elle est énergique, moderne et... Bretonne. Bien bretonne comme il faut ;) J'écoute les Tri Yann depuis que je suis toute petite, alors autant dire que leurs chansons me rendent nostalgiques... Mais c'est vraiment de la bonne musique (variée énergique colorée), alors si ça vous intéresse, n'hésitez pas à les découvrir !

     

     

    Magical Mystery Tour, The Beatles

    Cette vadrouille en voiture a également été pour moi l'occasion de découvrir l'album Magical Mystery Tour des Beatles. Ce qui est étonnant, c'est que cet album (qui est en fait l'OST d'un film), est assez peu connu, alors qu'il contient certain des plus grands titres des Beatles, comme Strawberry Fields Forever ou I Am The Walrus. Je décide ici de vous présenter la chanson Magical Mystery Tour, parce qu'elle est un peu moins connue et tout aussi bien :')

    [Ah, et excusez-moi pour ce clip bizarre, je n'en ai pas trouvé d'autre. Comment vous dire que j'avais un peu la flemme de chercher, aussi... C'est pas l'image qui compte !]

     

     

    Atom Heart Mother Suite, Pink Floyd

    Évidemment, je vous ai gardé le meilleur pour la fin... Pink Floyd ! <3 Bon, ce morceau fait 24 minutes, mais si vous voulez le mettre en fond sonore tout en faisant autre chose, franchement, il vaut le coup. Je l'écoutais en boucle au début de l'été, quand j'étais seule chez moi, avec l'album Animals (pour lequel j'ai eu un coup de cœur !) ; et j'ai recommencé à l'écouter à la fin, toujours dans cette voiture qui file sur l'autoroute. On peut dire qu'il boucle la boucle, en quelque sorte :') Si le reste de l'album n'est pas si extraordinaire, ce morceau me fait véritablement vibrer...

     

    Résultat de recherche d'images pour "gif steven universe steven et connie"

    Bonne rentrée à tous !

     


    votre commentaire
  • > Il y a longtemps, je crois, que je n'ai pas posté ici, dans ce mini-module "météo". Mélancolie des temps modernes, ou simplement manque de temps ? Ce que je crois, c'est que j'ai simplement arrêté de penser - pour ne pas laisser ces fichues angoisses remonter à la surface. Garder mon cerveau occupé, penser toujours au présent, voilà ce qui me fait tenir chaque jour. Et apprécier la vie, en quelque sorte =w=


    votre commentaire
  • Bonsoir à vous ! Ça fait un bout de temps que je me dis que cette rubrique mérite un petit coup de boost, alors c'est parti pour la relancer avec mon dernier coup de cœur en date : le manga A Silent Voice !

    http://reve-of-manga.r.e.pic.centerblog.net/2b0303bb.gif

    Même si je vais ici vous parler du manga, j'utilise des gifs du film qui en est tiré ~ parce que c'est beau ;w;

     

    L'année scolaire de Shoya, en CM2, est bouleversée par l'arrivée à l'école d'une nouvelle : Shoko Nishimiya, qui est malentendante. Intrigué par cette particularité, Shoya commence à embêter la jeune fille, et se fait suivre par de nombreux autres élèves de la classe. Tout le long de l'année, Shoko est harcelée : on lui crie dans les oreilles, on lui arrache ses appareils... Mais arrive le moment où l'affaire éclate, et les responsables dans l'établissement recherchent un coupable. Toute la classe désigne alors Shoya pour seul responsable. Abandonné par ses amis, n'osant plus avoir confiance en personne, ni en lui-même, Shoya se détourne progressivement des autres et finit ses années de lycée seul. Décidé à se suicider, mais à payer ses dettes avant, Shoya travaille pour rembourser sa mère et apprend la langue des signes. Il décide de retrouver Shoko, pour s'excuser convenablement avant de mourir, mais ses plans sont bouleversés par la réaction de Shoko et sa rencontre, peu après, avec un garçon nommé Tomohiro, lui aussi seul, et qui se lie immédiatement à lui. Shoya a-t-il droit à l'amitié ?

     

    A Silent Voice

     

    Au fil des rendez-vous sur le pont, de rencontres fortuites, d'un projet de film, Shoya et Shoko se constituent petit à petit une bande d'amis - une bande qui n'est ni parfaite ni vraiment solide, mais une bande où il fait bon vivre. Et Shoya de se demander s'il peut faire confiance à ces individus qui viennent l'entourer, s'il sera jamais pardonné pour avoir harcelé Shoko tout le long d'une année...  Bien plus que le handicap, qu'il aborde d'ailleurs avec vérité et justesse, ce manga traite de la question du harcèlement - qui sont les harceleurs, en quoi sont-ils coupables ? En nous plaçant du côté du "bourreau" puis, en quelque sorte, de celui de la "victime", Yoshitoki Oima réussit avec brio à questionner nos idées reçues, nos erreurs, nos faux pas, et à montrer que simplement, vivre n'est pas facile quand on se cherche... 

    C'est, selon moi, un véritable manga sur l'amitié, sur l'acceptation de soi et des autres, porté par une bande de personnages tous super attachants et, selon moi, absolument pas cliché. Ils ont tous leur histoire à raconter, ils ont tous leurs forces, leurs faiblesses ; leurs fiertés, leurs hontes. Et je les aime <3

    Bon, il faut le dire, A Silent Voice est un manga dont j'avais beaucoup, beaucoup entendu parler. Son succès phénoménal ainsi que son adaptation en film (très réussie, d'ailleurs, même si je préfère le manga) sont bien une preuve de sa qualité, non ?

     

    http://blog.alltheanime.com/wp-content/uploads/2017/03/a-silent-voice-vol-07-panel-02.png

     

    Je voudrais ajouter, à propos du style graphique : quand j'ai commencé le manga, je trouvais étrange ces visages à peine esquissés, dont les traits pouvaient sembler maladroits. Depuis, je me suis extrêmement attachée à ce style, qui est l'une des raisons pour lesquelles, peut-être, je suis autant fan de To Your Eternity (autre série de mangas de qualité, de la même auteur, mais on en parlera une autre fois). Lorsque j'ai vu le style du manga sublimé par les couleurs et l'animation, en revoyant la bande-annonce du film, je me suis rendue compte à quel point ce style était original, délicat, alors que nombre d'animes que je regarde se ressemblent...

    Enfin, A Silent Voice est un manga qui m'a donné envie de pleurer. Beaucoup. Pas seulement parce qu'il y avait des situations graves, du drama, tout ça, parfois dans la fracture, la douleur qu'on ressent lors d'une scène ordinaire. Il faut le dire, je m'y suis vraiment reconnue - ces questionnements sur la vie, ces trahisons d'amis, ces disputes et ces doutes, on les a tous connus. Plus précisément sur le harcèlement, c'est un fait assez commun pour que chacun comprenne, au moins un peu, ce qu'il peut faire ressentir... 

    Ça ne m'aurait pas fait pleurer si ça ne m'avait pas fait rire, aussi, et je le répète ; je suis super attachée à cette bande d'amis <3 Une histoire en sept tomes que je ne saurais trop vous conseiller !

    A la prochaine ! mew~

    A Silent Voice


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires